• Les macarons de Pierre Hermé au chocolat au lait et fruit de la passion

    Bon début de semaine à tous ! Que vous soyez en plein boulot, surchargé jusqu'aux oreilles, ou au bord d'une plage en train de siroter une pina colada, j'espère que vous passez un bel été.

    Pour ma part, je vis un peu les deux à la fois pour la première fois de ma vie, et c'est une sensation plutôt agréable, bien qu'assez étrange. St Barth est vraiment un endroit hors du commun, et on sent ici une atmosphère vraiment particulière... Où ailleurs pourrais-je aller au boulot le matin en quad, en ayant pour vue le lagon en bas de chez moi? Où ailleurs pourrais-je faire 100 m pour aller faire la sieste sur la plage pendant ma coupure de l'après-midi? Dans le sud de la France, me répondrez-vous, oui mais ici c'est vraiment... différent. C'est d'ailleurs ce que me disent les gens que je rencontre et qui vivent ici depuis 6 mois, un an ou plus : St Barth, c'est différent.

    Les macarons de Pierre Hermé au chocolat au lait et fruit de la passion

    Moi pour l'instant cela me plaît, et même si l'île est petite (genre vraiment petite !), je la trouve magnifique, et riche de nombreuses choses. Je sais qu'il y a un côté très superficiel ici, mais moi, cela me passe au-dessus, et je vois le reste. Le positif quoi !

    Les macarons de Pierre Hermé au chocolat au lait et fruit de la passion

    Et les macarons dans tout çà? Oula oui, il faut que je vous parle de ces macarons ! Je les avais déjà goûté il y a un ou deux ans grâce à un pâtissier qui les avait réalisé, et je les avais adoré. Et puis j'ai du les oublier, avec la quantité de macarons différents que j'ai réalisés ou bien goûtés depuis (genre trop blasée du macaron la nana...). Et puis il y a un mois environ, ils m'ont traversé l'esprit. "Ch'bam" ça a fait, comme un éclair de génie ! Il fallait que je les fasse ces macarons !

    Il s'agit d'une coque de macarons classique, sans goût particulier, juste le goût bien prononcé de l'amande. C'est pourquoi il fait absolument acheter une poudre d'amande de bonne qualité. Sérieusement, c'est obligatoire, sinon vous n'aurez pas le même goût et serez peut-être déçu !

    Pareil avec la ganache, il s'agit d'une ganache toute simple, réalisée à partir de purée de fruits de la passion plutôt que de crème, de chocolat au lait et de beurre. Encore une fois, essayez de choisir de bons ingrédients, pour apprécier au maximum la saveur de ce macaron.

    Encore un coup de Pierre Hermé, eh bien moi je lui dis merci Pierre !

    Les macarons de Pierre Hermé au chocolat au lait et fruit de la passion

    RECETTE POUR UNE CINQUANTAINE DE MACARONS

    pour les coques de macarons :

    250 g de sucre glace

    250 g de poudre d'amande

    90 g de blancs d'oeuf

    250 g de sucre semoule

    62 g d'eau

    90 g de blancs d'oeuf

    Tout d'abord, mélangez ensemble le sucre glace et la poudre d'amande et versez ce mélange dans le bol d'un mixeur. Mixez quelques minutes afin d'obtenir une poudre assez fine. Cette étape n'est pas absolument nécessaire si vous ne possédez pas de mixeur, mais si vous en avez un, je vous conseille cette étape car elle permettra de rendre les macarons plus lisses et réguliers.

    Mettez ce mélange dans un grand saladier, ajoutez la première pesée de blancs d'oeufs et mélangez intimement.

    Mélangez le sucre et l'eau dans une petite casserole et commencez à faire chauffer sur feu vif. Utilisez un thermomètre à sucre. Lorsque celui-ci indique 110°C, commencez à battre la 2e pesée de blancs d'oeuf en neige, à vitesse moyenne. Les blancs devront être bien mousseux mais pas totalement pris avant d'ajouter le sucre cuit. Quand le sucre atteint 120°C, stoppez la cuisson, baissez la vitesse du batteur et versez le sucre en filet, lentement, dans les blancs d'oeuf. Prenez garde à verser le long de la paroi du bol du batteur, afin d'évitez que le sucre se projette partout à cause du fouet.

    Lorsque vous avez versé tout le sucre, repassez le batteur en vitesse élevée et laissez refroidir comme cela jusqu'à 50°C.

    Ajoutez alors cette meringue italienne au mélange poudre d'amande - sucre glace - blancs d'oeuf, en deux fois. A ce moment-là, il s'agit de macaronner l'appareil, donc de le faire retomber. Ni trop, ni pas assez, afin que les macarons prennent une forme parfaite au four. Pour cela, soulevez l'appareil à l'aide de votre maryse, en le faisant retomber, tout en tournant votre bol au fur et à mesure pour travailler tout l'appareil. Au bout de quelques minutes, il devrait être prêt.

    Transférez alors l'appareil dans une poche à douille avec douille lisse et pochez de jolis macarons réguliers sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfu ou de silpat.

    Laissez sécher ces macarons à l'air libre pendant 30 minutes : on appelle cela les faire "croûter".

    Enfournez-les ensuite 10 minutes à 160°C, puis laissez-les complètement refroidir avant de les enlever de la plaque.

    pour la ganache passion :

    450 g de chocolat au lait de bonne qualité 

    250 g de purée de fruit de la passion

    100 g de beurre doux, ramolli

    Faites fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie.

    Faites bouillir la purée de passion puis versez-la en trois fois sur le chocolat fondu, en remuant avec une maryse à chaque fois pour bien lisser.

    Ajoutez ensuite le beurre mou, puis mixez avec un mixeur plongeant.

    Versez cette ganache dans une boîte large, et faites cristalliser au frigo pendant 2 heures minimum. Pour garnir les macarons, la ganache doit avoir une texture bien ferme.

    Lorsque c'est le cas, garnissez les macarons généreusement, et assemblez-les bien par taille.

    Laissez reposer dans une boîte hermétique pendant une nuit, pour que la dégustation soit la meilleure possible ! (c'est dur je sais... mais faites-le, un macaron ne se mange pas le jour-même, il est bien trop sec !)

    Les macarons de Pierre Hermé au chocolat au lait et fruit de la passion


    votre commentaire
  • Battle Food #10 : tartare de fruits frais, glace au rhum vieux et citron vert 

    Voici venue l'heure de la sympathique Battle Food, dont la marraine ce mois-ci est Marine is Cooking, qui a choisi le thème suivant : le tartare.

    Que je vous le dise tout de suite, quand je pense au tartare, je pense plutôt à de la viande ou à du poisson car j'adore çà ! Mais voilà, je ne suis définitivement pas cuisinière et j'ai préféré ne pas vous infliger un de mes essais foireux (oui, il y en a eu, et ce n'était pas bon. Du tout.) et me cantonner plutôt à ce qui me parle vraiment : la pâtisserie. Et pour le reste tant pis, je continuerai à manger mon tartare au restaurant, ou bien j'attendrai que mon amoureux le prépare (ceci est un message à caractère subliminal...).

    Battle Food #10 : tartare de fruits frais, glace au rhum vieux et citron vert

    Alors ce petit tartare de fruits, mes amis, laissez-moi vous dire, il tombe complètement à pic par cette chaleur. N'y voyez pas là un subterfuge pour m'envoyer des fleurs. Essayez et vous verrez. Bon, ce n'est pas non plus la trouvaille du siècle hein, je sais ! C'est pour cela que j'ai voulu en prime partager avec vous cette crème glacée au rhum et citron vert qui est, pour le coup, de la bombe bébé

    C'est une recette que j'ai créé pour le restaurant et qui plaît tellement que je me suis dit qu'elle avait tout à fait sa place sur le blog. J'espère que vous l'aimerez autant que Sylvain et moi :)

    Battle Food #10 : tartare de fruits frais, glace au rhum vieux et citron vert

    En gros, ce tartare est composé de tous mes fruits préférés du moment, auxquels j'ai ajouté du fruit de la passion ainsi que des zestes de citron vert. J'ai également ajouté un peu de menthe et quelques dés de crumble amande pour ajouter un peu de croustillant (et une touche légèrement salée) à tout çà.

    C'est déclinable à volonté, selon vos goûts et selon la saison.

    Pour ma part, j'ai choisi pastèque, melon, ananas, mangue, fraise et kiwi. Une combinaison fraîche et croquante, de quoi ravir les papilles en fin de repas.

    Battle Food #10 : tartare de fruits frais, glace au rhum vieux et citron vert

    RECETTE POUR 6 PERSONNES

    pour le tartare de fruits

    1/4 d'une petite pastèque

    1/4 d'un melon

    1/3 d'ananas

    1/2 mangue

    3 kiwis

    2 bonnes poignées de fraises

    2 fruits de la passion

    1 citron vert bio lavé

    Taillez tous les fruits en fine brunoise (petits dés réguliers) et mettez-les dans un saladier. Ajoutez les graines de fruit de la passion et le zeste du citron vert.

    pour le crumble amande

    25 g de poudre d'amande

    25 g de farine

    25 g de beurre doux ramolli

    25 g de cassonade

    1 pincée de sel

    Au beurre ramolli, ajoutez la cassonade et le sel, puis la farine et la poudre d'amande. Travaillez cette pâte jusq'à ce qu'elle forme une boule. Filmez-la et laissez reposer au frigo au moins 1 heure.

    Formez de petits dés ou triangle - ou ce que vous voulez - avec vos doigts, déposez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfu et cuisez une dizaine de minutes à 170°C.

    pour la glace rhum vieux et citron vert

    250 g de lait entier

    250 g de crème liquide

    125 g de jaune d'oeuf

    62 g de sucre semoule

    1 citron vert

    30 g de bon rhum 5 ans d'âge

    Versez le lait et la crème dans une petite casserole et faites bouillir. Versez sur les jaunes d'oeufs et sucre blanchis ensemble, délayez puis retransvasez dans la casserole.

    Cuisez une anglaise sans cesser de remuer avec une maryse. Quand l'anglaise est cuite (si vous avez un thermomètre, la bonne température est de 82°C), la versez aussitôt dans une boîte pour refroidir. Quand elle est bien froide, ajoutez le zeste de citron vert râpé ainsi que le rhum. Gardez au frigo toute une nuit (filmé) pour laisser mâturer les saveurs.

    Le lendemain, utilisez votre turbine ou votre sorbetière pour réaliser la glace.

    Battle Food #10 : tartare de fruits frais, glace au rhum vieux et citron vert

    Je sais pas vous, mais moi j'ai hâte de voir ce que les copines blogueuses nous ont concocté ce mois-ci ! Allez donc jeter un coup d'oeil à leurs créations : 

    Aux délices de Chiara | Beautyarchi | Bestofdblog | Bistro de Jenna | Bonjour Darling | Bouille gourmande | By acb4 you | By plou |Casseroles et claviers | Cathy et Chris | Chez le grenouilles épicée | Chichichoc |Chloé Délice | Coco Cannelle | Cooking you | Cooksmopolitan | Délices Cookie’s | Délices et Gourmandines | Dunya Halawa Elo à la bouche | Emilie and Lea’s secrets | Emy soul kitchen | Est-elle gourmande | Framboises et Bergamote | Grib0uillie |  Happy Cooking | Happy Cooking Friends Happy Foood  Inufutilités | J’ai trop mangé de chocolat |  Je ne suis pas au point sur la ganache | La cuisine d’Anna et Olivia | La cuisine de Sof | La godiche | Lait à la citronnelle | Le blog de Pouce | Le marché eclectique | Les boites de Marie | Les gourmandises de Sandrine | Les Midinettes | Melle Prune | Madeleines et Plumes d’autruche |  Marine is Cooking | Mathilde aime gribouiller | Melie’s cooking |Mely SB | Mes ptits plats dans les grands |  MR | Muse to the Pharaoh | Ndggdn |Once upon a cook | Par Faim d’arômes | Pincée de fantaisie | Qu’est-ce-qu’on goute | Radis rose Réglisse et Marmelade | Safran Gourmand | Samkonait |Sokeen | Sunrive Over Sea | Tchoup Cooking  | Vanessa Pouzet | VG Zone | Voyage Gourmand | Yummy vin et cie 

    *


    15 commentaires
  • Tartelettes aux myrtilles

    Oh mais c'est que je ne m'en lasse pas des myrtilles... Je les fait à toutes les sauces ces derniers temps : muffins, pancakes, smoothies, ou juste dans mes céréales du matin... Que voulez-vous, je ne résiste pas à ces petites boules violettes juteuses à souhait et complètement addictives !

    Ces petites tartelettes sont hyper simple à réaliser, le plus difficile étant de faire la pâte sucrée (donc pas vraiment difficile au final!). Si vous êtes vraiment du style gros(se) flemmard(e), vous pouvez l'acheter toute prête, mais bon. Vous imaginez bien ce que j'en pense.... Et puis une pâte fait maison c'est vraiment incomparable ! Alors à moins que vous n'ayiez une famille de 6 à nourrir, vous n'avez pas vraiment d'excuse, hein !

    Tartelettes aux myrtilles

    La pâte sucrée à la vanille est croustillante à souhait puis fond dans la bouche ; les myrtilles cuisent lentement dans l'appareil à flan crémeux à souhait, faisant ressortir leur jus si délicieux... Alors, convaincus ?

    Et bien sûr, cela marche aussi avec les framboises, les groseilles, les fraises, les mûres.... Au choix !

    Tartelettes aux myrtilles

    RECETTE POUR 15 TARTELETTES AUX MYRTILLES

    pour la pâte sucrée à la vanille :

    125 g de sucre glace

    125 g de beurre mou

    1 gousse de vanille

    225 g de farine

    1 pincée de sel

    1 oeuf entier

    Crémez ensemble le beurre et le sucre glace avec les grains de vanille. Ajoutez l'oeuf entier battu, puis la farine tamisée et le sel en une fois. Mélangez juste assez pour incorporer la farine.

    Etalez en un carré uniforme de pâte, filmez et laissez reposer au moins 2 heures au frigo.

    Au terme des 2 heures, abaissez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, sur une épaisseur de 0,5 cm. Détaillez des cercles un peu plus grands que vos cercle/moules à tartelettes. Remettez le tout au frigo. Vous sortirez chaque cercle de pâte un par un, pour qu'ils ne ramollissent pas trop à température ambiante et ne bougent pas à la cuisson. Foncez ces cercles de pâte dans vos cercles/moules à tarte soigneusement beurrés. Remettez le tout au frigo pendant au moins 1/2 heure. Piquez à la fourchette puis enfournez à 160°C pendant environ 7 minutes, juste le temps d'effectuer une pré-cuisson.

    Alors que les fonds de tarte sont encore chauds, appliquez le jaune d'oeuf au pinceau, pour créer une sorte de couche protectrice, qui empêchera la pâte de devenir molle avec la garniture.

    pour l'appareil à flan :

    3 oeufs de taille moyenne

    100 g de sucre semoule

    125 ml de lait entier

    125 ml de crème liquide

    1 barquette de 250 g de myrtilles

    Blanchissez les oeufs avec le sucre, ajoutez le lait et la crème. 

    Disposez les myrtilles sur les fonds de tarte refroidis. Versez par dessus l'appareil à flan, en faisant attention de ne pas trop remplir pour éviter les débordements à la cuisson.

    Enfournez pendant 20 à 25 minutes à 170°C.

    Servez ces tartes froides accompagnées de myrtilles fraîches.

    *

    Et pour combler une grosse envie de tartes - qui n'arrive pas qu'à moi je suis sûre - pourquoi ne pas essayer une autre de mes recettes? 

    Comme par exemple, cette tarte au citron acidulée à souhait?

    Tartelettes aux myrtilles

    *

    Ou bien cette riche et savoureuse tarte au caramel, pour impressionner lors d'un dîner entre amis?

    Tartelettes aux myrtilles

    *

    Ce n'est pas tout à fait une tarte, mais comment résister à un gâteau basque, surtout s'il est aux amandes et aux griottes ?

    Tartelettes aux myrtilles

    *

    Et puis c'est toujours de saison, pourquoi ne pas faire de jolies petites tartelettes fraise-rhubarbe au streusel avoine et sirop d'érable?

    Tartelettes aux myrtilles


    votre commentaire
  • Tartelettes aux fruits de la passion

    Quand j'étais petite, contrairement à toutes mes copines et surtout à mes frères et soeur, j'adorais me lever tôt pendant les vacances. Je me couchais le soir en réglant toujours mon réveil sur pas plus tard que 9h. Et je me réveillais le lendemain, ouvrais les volets juste assez pour laisser passer un peu de soleil (c'était l'époque où tous les étés étaient ensoleillés du début à la fin...), ouvrais un bouquin et lisais, tranquillement. Dans ces moments-là, je me sentais bien, seule, transportée par les histoires que je lisais, rêveuse. Je pense que c'était mon moment préféré de la journée, celui où j'avais l'intimité qui est parfois difficile à avoir quand on vit avec une famille de six personnes. 

    Même si j'adore être entourée de gens et surtout par ma famille, il y a des moments où un brin de solitude est très appréciable. Aujourd'hui adulte, je programme toujours mon réveil les matins de vacances - même si, désormais, je sais aussi apprécier des grasses matinées - et j'aime toujours autant profiter de ces petits moments de solitude où je me laisse aller à la rêverie. Je me prépare une tassé géante de thé brûlant - ou de café glacé - et je bouquine, ou bien je surfe sur internet à la recherche de jolies images, accompagnée de la douce voix de Cat Power, ou de Morcheeba... Des fois j'écris, je couche sur papier des mots qui me viennent. Ou bien j'écris un article sur mon blog, comme ce matin !

    Tartelettes aux fruits de la passion

    Ces tartelettes sont un exemple parfait de gourmandises de vacances, à réaliser pour partager avec sa famille ou ses amis. Si les miens étaient plus proches de moi, c'est ce que je leur préparerais pour le goûter ! Une pâte sucrée parfumée à la vanille et fondante en bouche, un appareil à flan moelleux, regorgant de fruits de la passion, délicieusement acides. Une vraie invitation à la farniente !

    *

    RECETTE POUR 15 TARTELETTES AUX FRUITS DE LA PASSION

    pour la pâte sucrée à la vanille :

    125 g de sucre glace

    125 g de beurre mou

    1 gousse de vanille

    225 g de farine

    1 pincée de sel

    1 oeuf entier

    Crémez ensemble le beurre et le sucre glace avec les grains de vanille. Ajoutez l'oeuf entier battu, puis la farine tamisée et le sel en une fois. Mélangez juste assez pour incorporer la farine.

    Etalez en un carré uniforme de pâte, filmez et laissez reposer au moins 2 heures au frigo.

    Au terme des 2 heures, abaissez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, sur une épaisseur de 0,5 cm. Détaillez des cercles un peu plus grands que vos cercle/moules à tartelettes. Remettez le tout au frigo. Vous sortirez chaque cercle de pâte un par un, pour qu'ils ne ramollissent pas trop à température ambiante et ne bougent pas à la cuisson. Foncez ces cercles de pâte dans vos cercles/moules à tarte soigneusement beurrés. Remettez le tout au frigo pendant au moins 1/2 heure. Piquez à la fourchette puis enfournez à 160°C pendant environ 7 minutes, juste le temps d'effectuer une pré-cuisson.

    Alors que les fonds de tarte sont encore chauds, appliquez le jaune d'oeuf au pinceau, pour créer une sorte de couche protectrice, qui empêchera la pâte de devenir molle avec la garniture à la passion. 

    pour l'appareil à flan passion :

    1 litre de lait 1/2 écrémé

    200 g de sucre semoule

    122 g de jaunes d'oeuf (environ 6)

    42 g de farine

    42 g de fécule de maïs

    150 g de purée de passion 

    Mettez la purée de passion dans une petite casserole et faites-la frémir jusqu'à ce qu'elle réduise de moitié. Elle va se concentrer en arôme. Laissez refroidir.

    Blanchissez le sucre avec les jaunes, puis ajoutez petit à petit la farine et la fécule mélangées ensemble. 

    Faites bouillir le lait puis versez-en une partie sur le mélange jaunes-sucre-farine. Délayez bien au fouet puis remettez le tout dans la casserole. Cuisez une crême patissière, sur feu doux, en remuant sans cesse au fouet jusqu'à ce que le mélange épaississe et commence à bouillir. Arrêtez alors tout de suite la cuisson. Ajoutez la réduction de passion puis débarassez la pâtissière dans une boîte en plastique, couvrez de film alimentaire à contact et laissez refroidir complètement au frigo.

    Quand la pâtissière est froide, détendez-là un peu à la maryse (pour "casser" la texture qui doit être devenue trop ferme en refroidissant) puis versez dans chaque fond de tarte, en lissant bien à la spatule.

    Enfournez à 160°C pendant environ 15 à 20 minutes, le temps qu'une légère croûte se forme et que la surface crée une sorte de "ride".

    Laissez refroidir complètement avant dégustation, puis servez avec des fruits de la passion frais.

    Tartelettes aux fruits de la passion 

    Sinon les vacances c'est sympa aussi quand ça ressemble à çà...


    3 commentaires
  • Salade croquante au quinoa, haricots rouges, mangue et myrtilles

    Ce n'est ni une révolution culinaire, ni un dessert de derrière les fagots que je vous présente aujourd'hui, mais plutôt une ces petites choses gourmandes que j'ai envie de partager avec vous parce qu'elles font partie de mon quotidien. Et comme je vous l'ai déjà dit, ce que je préfère manger quand je suis toute seule, ce sont des salades !

    Franchement, quoi de mieux qu'une salade? C'est frais, plein de légumes croquants et donc de vitamines ; on peut y mettre absolument tout ce qu'on veut (tant que cela va ensemble...) et customiser en ajoutant une portion de féculents et/ou de protéines... Bref, je suis fan de salades et en plus je prêche la bonne parole autour de moi !

    C'est en tombant sur cette salade de chez Two Peas and their Pod que j'ai eu une envie irrépressible et que je n'ai eu d'autre choix que de concocter la mienne, avec les produits que j'avais dans le frigo.

    Grand bien m'en a pris ! C'est croquant, légèrement piquant, sucré.... Juste parfait en fait !

    Salade croquante au quinoa, haricots rouges, mangue et myrtilles

    SALADE CROQUANTE POUR UNE PERSONNE

    une poignée de roquette

    une tomate bien mûre en cubes

    1/6e de concombre en fines tranches

    2 c à soupe de maïs doux

    2 c à soupe de haricots rouges cuits

    1/5e de mangue en cubes

    environ 6 c à soupe de quinoa cuit

    quelques tiges de coriandre fraîche

    pour la vinaigrette

    1 c à soupe d'huile d'olive

    1 c à soupe de jus de citron vert

    1 c à café de miel

    1 c à café de sauce soja

    du poivre fraîchement moulu

    Mélangez tout çà avec amour et savourez, de préférence sur votre terrasse face au lagon (ah bon, ce n'est que moi?... hin hin hin)

    Salade croquante au quinoa, haricots rouges, mangue et myrtilles


    votre commentaire